L'origine du nom "Saint Georges des Groseillers"

     D'après Auguste Surville(1), l'existence de cette Commune, primitivement couverte de bois et de bruyères, est attestée lors des invasions normandes du XIè siècle. Longtemps, on l'appela Saint Georges de Flers. Puis vinrent les dénominations de Saint Georges en Bocage, puis Saint Georges des Groiselliers de la forme ancienne de "groseille" (fruit).

 

     Cependant, l'analyse de Gérard Louise semble la plus pertinente (2) : selon lui, le terme de groisellier pourrait s'apparenter au substantif "grève", le gravier. En effet, les noms de groue, groie, grève, grésil, auxquels s'ajoutent les diminutifs groisillon, grésillon, désignent très souvent une terrain caillouteux et pauvre. L'ancien français "groe" est le synonyme de gravier ou de cailloux ; la groéle est une terre mêlée de pierres, peu fertile (la terre de groie).

 

      Pour compléter ce propos, des recherches faites dans les archives communales nous apportent des lumières sur la transformation du toponyme de Saint Georges des Groiselliers devenu aujourd'hui Saint Georges des Groseillers. Ces variantes orthographiques ne sont dues qu'aux passages de divers secrétaires de Mairie suivant leur prononciation ou leur interprétation, orthophonique, on écrit différemment Saint Georges des Groselliers. En 1830, le cachet de la mairie porte la mention : "Saint Georges des Groseillers".

 

On relève, notamment à l'état civil :

1824 : Saint Georges des Groisellers, canton de Messey.

1833 : Saint Georges des Groisellers, canton de Flers.

1844 : une naissance est déclarée au village des Groiselliers, commune de Saint Georges des Groiselliers.

Le 31 Décembre 1844, on observe l'orthographe Grosseilliers.

De 1846 à 1848, deux orthographes se chevauchent : Saint Georges des Groseilliers et Saint Georges des Groiselliers.

Le 31 Décembre 1849 apparaît Saint Georges des Groiseilliers jusqu'au 31 Mars 1859. Le 21 Avril 1859 survient l'orthographe que nous connaissons actuellement : des Groseillers. Toutefois, de 1859 jusqu'en 1869, nous retrouvons indifféremment Groseillers ou Groseilliers, et c'est à partir du 7 Août 1869 que les actes administratifs s'unifient pour indiquer notre commune sous la dénomination : Saint Georges des Groseillers.

 

1) Auguste SURVILLE, Histoire générale, féodale et religieuse des quatorze communes du canton, 1923.

2) Gérard LOUISE, "L'origine des noms de communes du canton de Flers", Le Pays Bas-Normand, numéro spécial Connaissance du Bocage, n°3, 1986.

Les Maires

 1) 1790 - 1792 : Nicolas VARDON (1742-1806)

 2) 1793 - 1795 : Jean LECORNU (1756-1810)

 3) 1795 - 1795 : Nicolas VARDON (1742-1806)

 4) 1800 - 1811 : Jacques François VARDON (1749-1811)

 5) 1811 - 1843 : Jacques LECORNU (1752-1843)

 6) 1843 - 1867 : Jean CHAUFRAY (1795-1867)

 7) 1867 - 1880 : Jacques DUVAL (1812-1880)

 8) 1881 - 1889 : Alexandre CHANTEPIE (1827-1889)

 9) 1889 - 1892 : Victor MALHERBE (1830-1900)

10) 1892 - 1908 : Albert CHATEL (1850-1935)

11) 1908 - 1940 : Ferdinand LETORTU (1874-1949)

12) 1941- 1971 : Henri MALHERBE (1893-1986)

13) 1971 - 1989 : Maurice LECOCQ (1911-1990)

14) 1989 - 1995 : Jacques JOUSSE (1930)

15) 1995-2008 : Anna GERBET (1934)

16) 2008 - 2014 : Guy LANGE (1945)

17) 2014- : Guy LANGE (1945)